Découvrir et commander le livre

Où trouver le livre ?

Pour commander le livre en ligne, il suffit de passer par un site de vente en ligne comme par exemple celui-ci ou celui-ci.

Sinon, nous vous encourageons bien sûr à retrouver le livre dans les librairies. Retrouvez ici la carte interactive des librairies approvisionnées par le distributeur du livre.

Si aucune de ces options ne convient, vous pouvez nous contacter par e-mail et nous pourrons vous expédier le livre après virement.

Partageons le temps de travail

Entre chômage et burn-out : Mode d’emploi pour la semaine de 4 jours en Belgique

Débordé/e au boulot ? Pas assez de temps pour vous et pour ceux qui comptent ?
Du mal à joindre les deux bouts avec votre salaire de mi-temps ?
A la recherche d’un emploi depuis trop longtemps ?

Quelque chose ne tourne plus rond dans le monde du travail. Le chômage en Belgique a été multiplié par quatre depuis cinquante ans, tandis que le nombre de burn-outs a triplé au cours des sept dernières années. Plus d’un million de personnes en Belgique travaillent à temps partiel avec un salaire plancher.
Ne serait-il pas possible de mieux partager le temps de travail entre nous ? De trouver un meilleur équilibre entre vie privée et professionnelle ?

Ce livre ne se limite pas à poser ces questions. Il vous emmène à la rencontre de celles et ceux qui y ont apporté des réponses concrètes. 
Saviez-vous que des travailleurs en Belgique se mobilisent pour la semaine de 4 jours sans perte de salaire ? Qu’en France, en Suède et en Allemagne, les entreprises ayant diminué le temps de travail de leurs salariés ont amélioré leurs performances financières tout en créant des emplois ? Que la semaine de 4 jours pourrait créer jusque 500.000 emplois en Belgique ? 

Ce n’est pas nouveau : passant d’une semaine de 6 à 5 jours, d’une journée de 12 à 8 heures, les travailleurs ont conquis leur temps libre. Le 1er mai 1886, la grève générale aux Etats-Unis demande la journée des 8 heures, le 1er mai 1936 en France porte la semaine de 40 heures instaurée peu après. Le 1er mai 2017 nous semble une bonne occasion pour apporter une modeste contribution au débat avec ce nouveau livre. Face à de nouveaux défis comme la robotisation, la semaine de 4 jours est un débat urgent et, déjà, une réalité naissante.

Le mouvement vers la semaine de 4 jours en Belgique n’attend plus que vous.


Au boulot !

 

Table des matières du livre

  1. Témoignage de Pierre Larrouturou, de la consultance au réveil des consciences
  2. Les raisons de ne pas partager le temps de travail
  3. France – Trans Auto +, un garage pionnier des 4 jours
  4. France – YPREMA, la performance économique combinée au progrès social
  5. Le financement de la semaine de 4 joursl
  6. Suède – à Göteborg, la journée de 6 heures à l’essai
  7. Allemagne – ArcelorMittal, ou comment sauver des emplois
  8. Belgique – Cockerill Sambre/ArcelorMittal, une ambition balayée
  9. Belgique – Centrale générale de la FGTB, la force de l’exemple
  10. Belgique – VRT, une parade aux coupes budgétaires
  11. Belgique – Auto 5, la relance par l’emploi
  12. Chômage et burn-out en Belgique, quelques chiffres
  13. Deux siècles de lutte autour du temps de travail avec Felipe Van Keirsbilck (CNE, CSC)
  14. Perspectives de conquêtes à travers la concertation sociale avec Estelle Ceulemans (CG, FGTB)
  15. Appel de la société civile pour la réduction collective du temps de travail
  16. Conclusion – Avancer vers la semaine de 4 jours, comment puis-je y contribuer à mon niveau ?
  17. Bibliographie commentée