Au 31 décembre 2018, la dette totale des Etats-Unis atteignait 51.796 milliards de dollars. Plus de 250 % du PIB américain. Du jamais vu dans l’histoire du pays [1].

En un an, la dette totale (privée et publique) a augmenté de 2.582 milliards de dollars [2]. L’équivalent de tout le PIB annuel d’un pays comme la France !

C’est la face cachée du « miracle américain » dont se vante Donald Trump. Certes, la croissance des Etats-Unis est un peu plus forte que celle de l’Europe, mais la dette totale a augmenté en un an de l’équivalent de 12 % du PIB américain.

[1] Source Réserve fédérale, septembre 2019, Flow of Funds.

[2] En un an, la dette privée a augmenté de 1.376 milliards et la dette publique de 1.258 Mds.