«Si tu bouges, on te tue». Voilà ce que les grands patrons français ont répondu à Antoine Riboud, PDG de Danone, lorsqu’il a proposé en 1993 de réduire le temps de travail et de passer à la semaine de 4 jours. Antoine Riboud n’a pas bougé. Depuis lors, le temps de travail n’a pas bougé non plus. C’est comme si on n’osait plus en parler. Comme si l’idée même de travailler moins était devenue tabou.

Pierre Larrouturou, lui, nous propose de bouger. Maintenant. D’en finir avec la répartition injuste du travail, le chômage, la pauvreté, les inégalités. De reprendre en main le sens de l’Histoire, du progrès social, et de décider collectivement qu’on va travailler moins et partager plus. Voici comment faire.

Une interview de Pierre Larrouturou, économiste, fondateur du Collectif Roosevelt et du parti politique Nouvelle Donne (France).

Réalisation : Yannick Bovy – Novembre 2015 – 26 mn.

Une émission proposée par la FGTB wallonne & produite par le CEPAG

www.fgtb-wallonne.be – www.cepag.be